Traitement de l’infertilité : des besoins croissants pour les femmes âgées de 34 ans et plus

Notre objectif était de mesurer l’évolution du recours aux traitements de l’infertilité entre 2008 et 2017 en France à partir des données du système national d’assurance maladie.

Nous avons utilisé un très large échantillon représentatif de la population française, l’échantillon généraliste des bénéficiaires (EGB) de l’assurance maladie. L’EGB inclut près de 1% de la population. Notre analyse a été menée en sélectionnant les femmes âgées de 20 à 49 ans affiliées au régime général, ce qui représentait plus de 100 000 femmes observées chaque année. Les données de remboursement de l’assurance maladie nous ont permis de recenser de manière exhaustive l’ensemble des soins de santé remboursés à ces femmes.

Parmi les femmes âgées de 20 à 49 ans, nous avons observé que 1,25 % ont été traitées pour infertilité chaque année. La proportion de femmes traitées varie fortement avec l’âge selon une courbe en cloche (voir figure ci-dessous). Sur la décennie 2008-2017, on observe un décalage important de cette courbe vers des âges plus élevés. Pour mesurer l’importance de cette évolution, nous avons utilisé un modèle de régression logistique qui a mis en évidence une interaction significative entre l’âge et l’année d’utilisation du traitement (P < .001). Concrètement, au cours de la décennie, le recours au traitement de l’infertilité a augmenté de 23,9 % chez les femmes de 34 ans ou plus, alors que chez les femmes de moins de 34 ans, la variation n’était pas significative.

Figure. Proportion de femmes traitées pour infertilité dans la population française, en 2008 (courbe en rose) et en 2017 (courbe en pointillés

Pour conclure, les femmes âgées de 34 ans ou plus ont été de plus en plus souvent traitées pour infertilité entre 2008 et 2017. Cette évolution a d’importantes conséquences de santé publique car l’efficacité des traitements de l’infertilité diminue fortement avec l’âge de la femme.

Pour en savoir plus : Cette recherche fait l’objet d’un article publié en libre accès en anglais dans la revue American Journal of Public Health, doi:10.2105/AJPH.2020.305781.

Remerciements : recherche financée par l’Agence Nationale de Recherche, ANR-17-CE36-0011-01.

Image à la Une : “Traitement de l’infertilité par âge en 2008 et 2017” par Khaoula Ben Messaoud, tous droits réservés.

Pour citer ce billet : Ben Messaoud Khaoula, Bouyer Jean, de La Rochebrochard Elise, 2020, “Traitement de l’infertilité : des besoins croissants pour les femmes âgées de 34 ans et plus”, Carnet de Recherche StimHo, ISSN 2728-4441. En libre accès : https://stimho.hypotheses.org/400.


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search